Au Lycée Fénelon Notre-Dame de La Rochelle, les élèves de 1re inscrits en option « Théâtre » ont chaussé, comme des gants, l’univers décapant de « La Mort et le Médecin » de Tardieu.

La pièce étonne dès le départ. Un Présentateur annonce que la comédie a été écrite par un enfant de huit ou neuf ans « avec toutes les naïvetés de son âge » et qu’il a demandé à ses parents et à d’autres adultes de la jouer devant lui. Aussi pose-t-il au spectateur la question suivante :

« Que vaut-il mieux pour des acteurs : jouer de façon enfantine un texte sérieux
ou bien interpréter avec sérieux un texte naïf ? »

Lorsque le présentateur sort de scène, l’action débute avec des personnages non cohérents et un jeu décalé rappelant que le ridicule, finalement, vient des gestes attendus et des stéréotypes. Nos élèves se sont surpassés pour parvenir à se surprendre eux-mêmes, bousculer le public et surtout… faire rire ! 

Cette année, les élèves de Seconde et de Première en option Théâtre avaient pour projet de monter ensemble un spectacle d’extraits de pièces choisies sur la thématique des « Médecins », qui aurait été joué devant les collégiens de 6è s’il n’y avait pas eu l’épidémie du Coronavirus : les lycéens de Première ont travaillé des scènes du début du Malade imaginaire, mais également « La Mort et le médecin » de Tardieu et des extraits de « Knock«  de Jules Romains ; les élèves de Seconde ont préparé un extrait du récit de Laure Bazire, « Les Médecins ridicules » (livre jeunesse accessible aux collégiens de 6è), ainsi que la pièce courte de Molière intitulée  « Le Médecin volant«  qui a servi de base au « Médecin malgré lui« , une pièce étudiée en cours de français en 6è

 

Retrouvez deux passages de la pièce de Tardieu sur notre chaîne Youtube :

Extrait 1 : https://youtu.be/d4JC3gRIWoY

Répétitions : https://youtu.be/pqemH6opDq8