Projet environnemental « Vivre l’Océan »

Dans le cadre de son projet environnemental « Vivre l’Océan », la classe de 6e H du Collège Fénelon Notre-Dame de La Rochelle s’est rendue sur le Vieux Port, le Bassin du Gabut et le Bassin des Grands Yachts ou des Chalutiers.

Leur professeur de Lettres modernes, Ève Muszynski, les a d’abord fait réfléchir sur l’histoire des lieux :

  • d’où vient ce nom de Gabut ?
  • pourquoi les maisons de la ville en bois sont-elles bariolées ?
  • qui était Michel Crépeau ?
  • à quoi servent les pierres posées dans les eaux à l’entrée du Vieux Port ?

Puis, dans leur souci de préservation de la mer, les collégiens ont réfléchi aux conséquences de la navigation sur l’écosystème et pris conscience de cet impact :

  • empreinte (voir le sigle de l’association Écho-Mer) de cette activité humaine avec la recherche de solutions ;
  • la question des revêtements (vernis très nocif, dix couches/an pour les bateaux en bois ; peinture écocide pour les revêtements modernes, avec un pouvoir de destruction considérable, ratio gramme / m cube d’eau contaminée sidérant).

Laure Simon, Chargée de Mission à Écho-Mer, a également abordé les actions de recyclages de son association, en lien avec les prisons, offrant une possibilité de se former de manière pérenne pour les détenus ; elle a mentionné le partenariat d’un fabricant de produits cosmétiques et d’entretien avec la mairie rochelaise : afin de se débarrasser des herbes sans utiliser de pesticides, une récolte biannuelle est organisée (plante de type salicorne, très invasive).